Le yoga est un des 6 systèmes philosophique de l'Inde (darshana)

Le hatha yoga

Pratique physique, psychique et énergétique

Le Hatha Yoga (Ha Soleil, Tha Lune) est axé sur une pratique physique visant à ramener l’Unité corps/esprit, en dégageant progressivement le stress qu’il soit d’ordre psychique, physique ou émotionnel.

 

Le Yoga (racine sanskrite Yug : unir) a pour but de rétablir la connexion avec la source de notre énergie vitale, en libérant la voie par des exercices corporels Asana, psychiques et respiratoires Pranayama. Ces exercices conduisent à la méditation dhyana.

"Le yoga est l'arrêt des fluctuations du mental" Patanjali yoga sutra

 

Le Yoga est le 4ème darshana

 

Darshana : Système philosophique de l’Inde

Racine sanskrite Drish : Voir

Il existe en Inde 6 écoles de philosophie ou darshanas,

elles ont toutes le même objectif : Moksha, la libération

 

Les 6 darshanas s’appuient sur divers textes, sujets et auteurs:

  1. Le VAÏSESIKA de Kanada, s'intéresse à la vision directe qui libèrera les êtres de la souffrance en leur faisant réaliser leur vrai Soi. Il détermine les élément de la nature à travers la physique, l’atome et la gravitation...
  2. Le NYAYA de Gautama a logique, une méthose de connaissance raisonnée où les choses sont considérées comme objets de preuve
  3. SAMKHYA de Kapila l’énumération qui vise à se dépouiller de tout ce qui n'est pas nous pour se fondre avec le Purusha (la conscience)
  4. Le YOGA Sutra de Patanjali La pratique du sadhaka, le yogi qui trouve la fusion samadhi, grâce à la pratique du yoga et de la méditation
  5. Le MÎMAMSÂ de Jaïmini, l'investigation pour déterminer le sens exact des textes rituels ou philosopihiques
  6. Le VEDANTÂ d’Adi Shankara, la non-dualité, Brahman+ atman sont Un sans second, la conclusion des vedas, les upanishads, So-ham je suis Cela

Dans les cours, nous aborderons 3 grands darshanas reliés:

yoga, vedanta et samkhya ainsi que les textes de la voie tantrique non-duelle.

 

L'ADVAÏTA VEDANTA

La non-dualité, la plus importante école de philosophie indienne relative à l'interprétationdes aphorismes du Vedanta, fin des véda

 

La formule consacrée du Védanta se séploie en 3 affirmations

Seul Brahman (l'Absolu) est réel
Le monde est une illusion (Maya)
L'être humain (Jiva) n'est pas différent du Brahman

 

Ramana Maharshi le Jivan Mukti

LES UPANISHADS

Par exemple, la Kauṣītaki Upanishad fait partie du cycle du Rig-Veda.

Les Upaniṣads dites "majeures" constituent la fin des Vedas: le "Vedānta" 

Advaïta Vedanta: Tout est Un

 

 "Soham" Je suis Celà,  "Tat Vam asi" Tu es Celà ,

"Aham Brahmasmi" je suis le Brahman

​Extraites en essence des upanishads, les "grandes paroles" sont répétées indéfiniment sur le souffle.

C'est la pratique de Japa avec les Mantras

 

L'homme qui ne possède pas la connaissance réelle cherche aveuglément son identité dans le monde phénoménal.

Enlisé dans ce monde, il subit le cycle des renaissances, le Samsara ainsi que son karma (résultat des actions passées). 

Grâce à la connaissance du Vedanta, l'être se rend compte que sa véritable nature est identique au Brahman: l'UN sans second

Par cette autoréalisation, il atteint Moksha la libération des chaînes de l'égo

Les Yoga Sutras de Patanjali

Entre -300 avant J.-C et + 500
Patanjali codifie le yoga, il distille les enseignements de centaines de maîtres.

En 196 aphorismes il définit la connaissance Vidya, qui consiste à sortir l’homme de sa condition d’ignorance, pour trouver la libération, Moksha

 

Ce texte concis n’est pas destiné à l’intellect, mais à la mise en pratique qui, pas à pas conduit à l’éclaircissement, la mise en lumière et l’intégration de cette connaissance. L’éveil de la conscience.

 

Chapitre I-

Le chemin à suivre vers le samadhi 

Yoga Chitta Vritti Nirodha »
«Le yoga est l’arrêt des fluctuations du mental »
I-3 « Alors apparaît le soi réel (la Source) »

 

Chapitre II-

Comment mettre en pratique sa sadhana et surmonter

les 5 afflictions

L’ignorance de notre vraie nature, 

Le sens du « je », le désir,

L’attachement à la vie

L’aversion
La peur de la mort...

LE YOGA VASISTHA

Ce texte important de l'advaïta vedanta se présente sous la forme d'un dialogue entre le sage Vasistha et le prince Rama

Extraits

YOGA VASISTHA SARA

L’essence du Yoga Vasistha

 

Le prince Rama désespéré, ne trouvait pas de sens à la vie. Son père le conduisit auprès du sage Vasistha.

 

Chap 1

4- Tout comme la stabilité d'un navire est obtenue par un navigateur, O Rama, la méthode pour traverser l'océan du samsara ne s'apprend qu'en s'associant à de grandes âmes

5- Le grand remède à la durée éprouvante du samsara est la quête du Soi : Qui suis je? À qui ce samsara appartient il? Qui le soulage entièrement ?

9- Si les sages étaient concernés par leur seul bonheur, auprès de qui les êtres tourmentés par les chagrins du samsara chercheraient-ils refuge ?

17- La plus infime pensée peut plonger un homme dans le chagrin, tandis que dégagé de toute pensée, il jouit de l’impérissable béatitude.

18- Tout comme on expérimente l’illusion de centaines d’années dans un rêve d’une heure, de même expérimente-t-on l’exercice de Maya dans notre état de veille.

19- Heureux l’homme dont le mental est intérieurement tempéré, qui libre d’attachement et de haine, regarde ce monde en simple spectateur.

20- Celui qui a bien compris comment abandonner toute idée d’acceptation ou de rejet et qui a réalisé la conscience qui est au plus profond de son cœur, a une vie illustre.

21- A la dissolution du corps, l’éther (la conscience) limité par le cœur seul, cesse d’exister. Les gens se lamentent sans besoin sur l’extinction du Soi.

22- Quand 2 pots sont cassés, l’espace entre eux demeure illimité. De même lorsque le corps cesse d’exister le Soi demeure éternel et détaché.

23- Rien jamais ne naît ou ne meurt en quelque endroit que ce soit. Seul Brahman apparaît sous la forme illusoire du monde.

24- Le Soi est plus étendu que l’espace ; il est pur, subtil, inaltérable, et favorable Comment pourrait-il alors naître et comment pourrait-il mourir ?

Chap 2

10- Tout comme les arbres sur la rive d’un lac se reflètent dans l’eau, de même tous les objets divers et variés sont reflétés dans le vaste miroir de notre conscience.
11- Cette création qui est juste le jeu de la conscience naît, comme l’illusion du serpent dans la corde et se termine quand il y a connaissance juste.

12- Même si la servitude n’existe pas réellement, elle se renforce par le désir pour les plaisirs du monde; lorsque le désir diminue la servitude s’affaiblit.

13- Comme les vagues s’élèvent de l’océan, le mental instable s’élève de la vaste et stable étendue du Soi Suprême.

14- C’est à cause de Cela, qui sans cesse et de son propre chef, imagine chaque chose rapidement et librement, que le spectacle du monde est projeté dans l’état éveillé.

15- Ce monde bien qu’irréel, semble exister et c’est la cause de la longue souffrance inhérente à la vie, pour une personne ignorante, tout comme un fantôme engendre la peur chez un enfant.

16- Quelqu’un qui n’a pas conscience de l’or, ne voit qu’un bracelet. Il n’a pas la moindre que c’est de l’or.

17- De même les villes, les maisons, les montagnes, les serpents, etc. sont des objets séparés aux yeux de l’ignorant. Du point de vue absolu ce monde objectif est le sujet ( le Soi) lui-même ; il n’est pas séparé ( du Soi).

18- Le monde est empli de misère pour l’ignorant et plein de béatitude pour le sage. Ce monde est sombre pour l’aveugle et lumineux pour celui qui a des yeux.

19- La béatitude de l’homme de discrimination, qui a rejeté le samsara et éloigné tous les concepts mentaux, croît sans cesse.

 

Réf: L’enseignement suprême Patrick Mandala Ed. Accarias

L’essence du Yoga selon Vasitha David Dubois Ed Decitre 

LE VIJNANA BHAÏRAVA TANTRA 

Dialogue Shiva / Shakti

Vijñana : sagesse, connaissance intuitive directe, perception libre de pensée. « mieux vaut une goutte de Vijñana qu’un océan de Jnâna ».

Bhaïrava : forme redoutable de Shiva, détruit le conditionnement mental.

Ultime Réalité, Absolu.

Tantra : fil ou trame d’un tissu, exposé d’une doctrine tantrique.

 

Le Vijnana Bhaïrava tantra représente 112 méditations tantriques au cours desquelles Shakti l'énergie, reçoit les enseignements de Siva la conscience;

Leur fusion est l'aboutissement, Anananda la félicité

 

Extraits:

 

25- Si l'on s'exerce sans interruption sur le couple des espaces vides interne et externe des souffles inspirés et expirés, ainsi O Bhairavi : la merveilleuse Forme de Bhairavi et de Bhairava se révèlera.

Aussi longtemps que le souffle fonctionne à la manière ordinaire en un jeu ininterrompu entre vacuité et plénitude et que deux espaces continuent à subsister face à face, Siva et sakti se manifesteront séparément. Mais si l'on se concentre sur ces deux espaces vides figurant Siva et son énergie, au moment ou les souffles expiré et inspiré s'équilibrent spontanément l'énergie vitale sous forme d'udâna s'élèvera dans la voie médiane en allant de l'espace du cœur jusqu'au dvâdasânta interne. Ces deux âkâsa disparaissent alors et l'énergie bhairavi rejoint le bhairava au centre le plus élevé. Ce processus sert ainsi à révéler le vide Intime (madhya) grâce auquel ou jouira de l'essence de Bhairava et de Bhairavi si parfaitement unis qu'ils ne font plus qu'un. L'énergie sert d'intermédiaire à l'acquisition de Bhairava.

26- L'énergie sous forme de souffle ne peut ni entrer ni sortir lorsqu'elle s'épanouit au centre en tant que libre de dualité, par son entremise on recouvre l'essence absolue.

27- Qu'on pratique la rétention du souffle lorsqu'on expire ou encore lorsqu'on inspire. À la fin de cet exercice, on nommera cette énergie du souffle retenu, ‘apaisée' et grâce à cette énergie se révèle l'essence apaisée. 

L'ASHTAVAKRA GÎTA

Les leçons d'advaïta du sage Ashtavakra au bon roi Janaka

L'essence de l'advaïta la non dualité

 

Chapitre I

Janaka: Comment la connaissance peut-elle être acquise? Comment la libération peut-elle être atteinte? Et comment atteindre un état sans passion ? Dis-moi. 1.1

 

Ashtavakra: Si tu cherches la libération, mon fils, évite les objets des sens comme un poison. Pratique la tolérance, la sincérité, la compassion, la retenue et la vérité comme un nectar.1.2

Tu n'es pas composé des éléments - la terre, l'eau, le feu, l'air, ou même l'éther. Pour être libéré, connais toi toi-même comme étant la conscience, le témoin de ceux-ci. 1.3

Si tu parviens juste à rester au repos dans la conscience, te percevant toi-même comme distinct de ton corps, alors tu deviendras heureux, paisible et libre de tout lien. 1.4

Tu n'appartiens pas à la caste des prêtres ni à nulle autre caste, tu n'es à aucune étape, et tu n'es rien que l'œil puisse voir. Tu es sans attache et sans forme, le témoin de toute chose - alors sois heureux. 1.5

 

Vertu ou vice, plaisir ou douleur, ne sont que le produit du mental et ne te concernent pas. Tu n'es ni celui qui agit, ni celui qui recueille les fruits, tu es donc toujours libre. 1.6

Tu es le témoin de toute chose, et tu es toujours totalement libre. La cause de tes liens est que tu vois le témoin comme autre chose que cela. 1.7

 

Parce que tu a été mordu par le serpent noir, la croyance en « je suis celui qui agit », bois l'antidote de la foi dans le fait que « je ne suis pas l'agissant », et soit heureux. 1.8

Brûle la forêt de l'ignorance avec le feu de la connaissance que « je suis l'unique pure conscience » et sois heureux et libéré de l'affliction. 1.9

Cela en qui tout ceci apparaît - imaginé tel un serpent dans une corde - cette joie, suprême joie et conscience est ce que tu es, alors sois heureux. 1.10 Si l'on se pense libre, on est libre, et si l'on se croit attaché, on est attaché. Ici, cet adage est vrai : « le penser, c'est l'être ». 1.11

Ta nature réelle est l'Un parfait, libre, la conscience impassible, le témoin universel, détaché de tout, sans désir et en paix. C'est par une illusion que tu parais impliqué dans le samsâra. 1.12

 

LA BHAGAVAD GÎTA

Texte essentiel de la spiritualité indienne, bible du yogi

La Bhagavad gîta, le chant du Seigneur est un guide précieux pour le chercheur de vérité.

Véritable dialogue initiatique, extrait de l'épopée du Mahabharata, ce texte est le vecteur le plus important de notre évolution vers la libération Moksha.

Notre chemin de vie Dharma est ici entièrement éclairé par les conseils précieux que Sri Krishna adresse à son ami et disciple Arjuna.

L'allégorie est le champ de bataille Kshetra.

C'est celui de notre existence parfois incompréhensible qui s'en trouve, davantage encore de nos jours, défini, expliqué, dans sa cause, ses fondements, notre souffrance et comment y remédier par une vision des choses plus juste, permettant notre accès à la Connaissance Jnana.

 

Extraits:

 

Samkhya yoga

II- 22. Comme un homme dépouille des vêtements usés pour en prendre de neufs, ainsi l’âme, dépouillant, ses corps usés, s’unit à d’autres, nouveaux. 

II- 47. Ne te préoccupe que de l’acte, jamais de ses fruits. N’agis pas en vue des fruits de l’acte ; ne te laisse pas non plus séduire par l’inaction. 

II- 50. Efforce-toi donc au yoga ; le yoga est, dans les actes, la perfection.

II- 66. Pas de vérité sans yoga ;sans yoga pas de méditation ; mais pour qui ne médite pas, point de repos ; à qui n’a point le repos d’où viendrait le bonheur ? 

Karma yoga

III-4. Il ne suffit pas de s’abstenir d’action pour se libérer de l’acte ; l’inaction seule ne mène pas à la perfection.

III- 34. Toute impression d’un sens, quel qu’il soit, réagit en désir ou en aversion ; il faut échapper à l’empire de l’un et de l’autre ; ce sont nos ennemis.

III- 35. Mieux vaut accomplir, fût-ce imparfaitement, son devoir propre que remplir, même parfaitement, le devoir d’une autre condition 

 

Contenus à télécharger

Dyana Bindu Upanishad
DhyanaBinduUpanishad.pdf
Document Adobe Acrobat [282.4 KB]
Chandogya Upanishad
ChandogyaUpanishad.pdf
Document Adobe Acrobat [2.1 MB]
Brihandaranyaka Upanishad
BrihadaranyakaUpanishad.pdf
Document Adobe Acrobat [835.9 KB]
Yoga Kundalini Upanishad
YogaKundaliniUpanishad.pdf
Document Adobe Acrobat [354.4 KB]
Taittirya Upanishad
TAITTIRIYAUPANISHAD-1.pdf
Document Adobe Acrobat [254.6 KB]
YogaSutra-patanjali-texte-brut-Geenens.p[...]
Document Adobe Acrobat [179.1 KB]
Yoga-Sutras-Patanjali F.Mazet.pdf
Document Adobe Acrobat [1.4 MB]
Chanter les yoga sutra Chap 1
1) Samadhi Pada groupe - copie 2.MP3
MP3 Fichier [11.8 MB]
Chanter les yoga sutra Chap 2
2) Sadhana Pada Groupe 2.MP3
MP3 Fichier [13.4 MB]
Chanter les yoga sutra Chap 3
3) Vibhuti Pada Groupe.MP3
MP3 Fichier [13.1 MB]
La BhagavadGita E.Sénart.pdf
Document Adobe Acrobat [6.4 MB]
Chanter la BG Chap 12
BG Chapter-12-Solo-Swamiji.mp3
Fichier audio MP3 [1.8 MB]
Traduction de Gaura Krishna
Ashtavakra GITA.pdf
Document Adobe Acrobat [606.6 KB]
Ashtavakra Gita - traduction Wikisource
The Ashtavaka Gita.pdf
Document Adobe Acrobat [158.1 KB]
Le yoga Vasishta sara
Yoga Vasishta Sara.pdf
Document Adobe Acrobat [143.4 KB]
Le Vijnana Bhaïrava Tantra
Daniel Odier
VBT-Odier.pdf
Document Adobe Acrobat [132.7 KB]
Vijnana Bhaïrava tantra Lilian Silburn
VBT silburn.pdf
Document Adobe Acrobat [12.5 MB]
Pierre-Feuga-Tantrisme-pdf.pdf
Document Adobe Acrobat [22.4 MB]
VBT Swami Nishalananda Saraswati ENG
01 Defining and locating the Dwadashanta[...]
Fichier audio MP3 [9.3 MB]
06 Dharana 5 - Ascent of Energy.mp3
Fichier audio MP3 [28.9 MB]
Complete book of yoga and tantra practices of Swami Satyananda Saraswati
Yoga_and_Kriya_Swami_Satyananda_Saraswat[...]
Document Adobe Acrobat [13.4 MB]
Encyclopedia of Yoga and Tantra by Georg[...]
Document Adobe Acrobat [10.3 MB]
Version imprimable | Plan du site
© Laurence Merchet Thau Sundari Yoga Cours de yoga et formations